La violence du patriarcat : 10 ans de taule après 47 ans de violences subies

Jacqueline Sauvage a vu sa condamnation à 10 ans ferme confirmée par la cour d’Appel. Elle a subi 47 ans de violences conjugales (toute sa vie d’adulte), ses filles ont été violées et battues, son fils a été battu. Le lendemain du suicide de celui-ci (qu’elle ignorait semble-t-il), elle abat leur bourreau à toustes de 3 balles dans le dos.

La justice, en la parole du procureur, argue que 3 balles dans le dos, ce n’est pas de la légitime défense… Sérieux ?

Un rapprochement intéressant : Cantat avait pris 8 ans…

 

2 réflexions au sujet de « La violence du patriarcat : 10 ans de taule après 47 ans de violences subies »

Répondre à Christine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>